Votre source d'articles gratuits !

Politique



    A travers cet article, il s'agit de réfléchir au caractère obstrué de la protection sociale en France.

    Loin d’être le titre de la dernière grosse production hollywoodienne, ce mot d’ordre est le leitmotiv des écologistes les plus optimistes de la planète qui gardent les yeux rivés sur Copenhague où s’est ouvert le Sommet international sur le climat, en attendant, ou plutôt, en espérant que des décisions extraordinaires et contraignantes surgissent de ces débats climatologiques entre les 193 pays qui ont répondu présents. Pour une fois, l’Afrique a décidé de parler d’une seule voix. Elle reste aux aguets et compte bien se faire entendre. En effet, l’un des objectifs de Copenhague est la diminution des émissions mondiales de gaz à effet de serre à partir de 2020 et le maintien du réchauffement moyen sous le seuil de 2°C. Or, pour assurer leur développement économique, les pays africains ne peuvent se plier à de telles exigences, quitte à passer outre les prochains objectifs fixés par ce Sommet, ce que compte faire d’ailleurs l’Afrique du Sud. Mais aussi la Chine, l’Inde et le Brésil.