Quelle que soit la matière de votre canapé, l’entretien est toujours indispensable, car ce meuble symbole de la « pièce à vivre » est bien souvent victime de petits accidents. Animaux, enfants, ou même un verre renversé à l’apéro et c’est la tâche. C’est pourquoi il peut être judicieux de prendre en compte le type de risques auxquels votre canapé sera exposé avant même de l’acheter, et l’on évitera ainsi par exemple de devoir interdire complètement aux enfants l’accès au salon où trône notre magnifique canapé en nubuck…

Toutefois, lorsque le mal est fait, il existe des solutions pour rattraper de coup :

Pour le canapé en cuir, sachez que l’entretien diffère selon le type de cuir et que, si un canapé en cuir fleur corrigée sera très facile à vivre, et ne nécessitera qu’un dépoussiérage occasionnel et un coup d’éponge en cas de tâche, le canapé en cuir pleine fleur aura besoin d’un vrai programme d’entretien, avec dépoussiérage quotidien à l’aide d’une peau de chamois, entretien régulier avec un savon spécial et une lotion nourrissante et pour les tâches, les remèdes de grand-mère sont à l’honneur : blanc d’œuf et jus de citron, bière aigre tiède ou encore lait pour bébé, les astuces ne manquent pas mais peuvent parfois paraître surprenantes. Pour le cuir dit nubuck, ou velouté, une précaution s’impose dès le premier jour : l’imperméabiliser à l’aide d’une bombe spéciale, qui évitera de nombreux accidents « irréparables ». Ce traitement permettra par la suite de se débarrasser des tâches par un simple brossage avec une brosse souple et du talc.

Les canapés en tissus existent en deux types : les déhoussables et les non-déhoussables.
Les premiers sont bien entendu les plus simples à entretenir, car il suffit de retirer la housse et de la nettoyer entièrement, sans se soucier d’abîmer le rembourrage qui, selon son type, craint plus ou moins les détergents. En effet, sur les modèles non-déhoussables, mieux vaut savoir si le rembourrage autorise un détachant quelconque. Parmi ces canapés en tissus, les revêtements en velours sont parmi les plus compliqués, et n’autorisent pas de lavage intégral. Il faut souvent recourir à une peau de chamois humide, ce qui peut dans de nombreux cas être tout à fait suffisant, ou bien opter pour un nettoyage très ciblé en brossant avec une brosse et un tout petit peu d’ammoniaque, avant de saupoudrer de talc et de passer l’aspirateur.

Enfin, les canapés en matière synthétique comme le similicuir ou le skaï un coup de chiffon humidifié avec un peu d’eau savonneuse suffit généralement. Pour l’alcantara par contre, il faudra être plus vigilant et dépoussiérer régulièrement, à l’aspirateur car un chiffon laisserait des trainées disgracieuses, et utiliser un détachant spécifique le cas échéant. Veillez toutefois à effectuer un test sur une partie non visible de votre canapé, car cette matière réagit parfois mal à certaines substances.

Pour l’entretien courant, quel que soit le canapé, un dépoussiérage régulier fait le plus grand bien. N’hésitez pas non plus à utiliser des plaids ou autres couvertures pour le protéger, que ce soit au quotidien ou si vous recevez, ce qui vous évitera bien des moments de panique.

Pour un canape à la fois original et contemporain, visitez la boutique en ligne lecoincanap.fr vous propose des modèles de canapé d’angle convertible et un grand nombre d’autres canapés cuir en cuir italien traité pour un entretien facile et une résistance exceptionnelle.