Articles Gratuits - http://www.articlesgratuits.net
L’enseignement de l’anglais est-il menacé en Chine?
http://www.articlesgratuits.net/articles/4724/1/Lenseignement-de-langlais-est-il-menace-en-Chine/Page1.html
Alastair Kane
Alastair est un auteur free lance et a rédigé cet article pour le compte de Communicaid, une société proposant des cours d’anglais et des formations en communication. 
Par Alastair Kane
Publié le 10/10/2013
 
Le South China Morning Post nous apprend que l’ancien porte-parole du ministère de l’éduction chinois, Wang Xuming a solennellement demandé l’arrêt des cours d’anglais pour les jeunes écoliers chinois. D’après lui cet enseignement devrait être remplacé par des cours portant sur la culture traditionnelle chinoise.

La demande de Wang Suming est à contre-courant de la politique d’éducation mise en place par le gouvernement chinois. Ce dernier avait instauré en 2002 des cours d’anglais obligatoires pour tous les enfants de plus de 9 ans. L’instauration de ses cours obligatoires fait le bonheur d’organismes de formation privés qui proposent un soutien scolaire aux écoliers : de nombreux parents considèrent en effet que parler anglais sera un gage de réussite sociale pour leurs enfants.

L’anglais, responsable du déclin du chinois mandarin en Chine ?


D’après Wang Suming, le déclin des compétences linguistiques des jeunes chinois dans leur propre langue maternelle justifie un arrêt pur et simple de l’enseignement de l’anglais. Relayé sur le site chinois Sina Weibo (sur lequel M. Suming dispose de près de 1.8 millions d’abonnés) ce message a entrainé de vivre réactions et débats sur l’importance de l’anglais dans la société chinoise et le déclin supposé du mandarin au sein de la population. Dans un long commentaire développant son propos, M. Suming met directement en cause les cours d’anglais dans la baisse de niveau en chinois des étudiants enregistrée depuis quelques années. Interrogé par le South China Morning Post, Tao Sha, professeur en science cognitive de l’université de Pékin affirme qu’aucune étude scientifique n’a pour le moment prouvé que l’apprentissage d’une seconde puisse nuire à l’apprentissage de la langue maternelle. Pour cet universitaire, il faut au contraire encourager l’apprentissage d’une autre langue dès le plus jeune âge pour créer une véritable compétence linguistique chez les écoliers.

L’anglais, une langue incontournable pour les chinois
 

L’anglais représente pourtant une langue stratégique pour les chinois. Les Etats-Unis sont en effet le premier partenaire commercial du pays  notamment via les importations de matières premières destinées aux industries étasuniennes. Dans ce contexte, former les jeunes chinois à utiliser l’anglais le plus tôt possible semble être le meilleur moyen de développer des relations commerciales et culturelles solides avec les États-Unis.