Recourir au blanchiment des dents est une source de confort et de sécurité pour de nombreuses personnes mais les techniques à utiliser sont encore discutables. Actuellement, on peut se blanchir les dents à la maison; mais également essayer le blanchiment des dents par UV qui par ailleurs fait polémique et fait planer des doutes ainsi que les questions sur son existence, son fonctionnement. Une telle méthode révolutionnaire pourrait-elle répondre à nos exigences sans pour autant nous soumettre à des risques quelconques ?

Est-ce que le blanchiment des dents par UV existe ?

Cette technique révolutionnaire existe, oui, car c’est un système à base de rayon pour se faire blanchir les dents. Cette technique permet aussi de se débarrasser de toutes sortes de tâches dues aux habitudes alimentaires. Le café, le thé et le tabac laissent effectivement souvent des traces pas très agréables à voir au niveau des dents. Le peroxyde d’hydrogène, qui est l’un des principaux actifs dans ce traitement, agit directement au niveau de l’email dentaire.

Comment
fonctionne un blanchiment par UV ?


Un blanchiment UV est une technique qui utilise une lampe spéciale où la chaleur émise par la lumière est l’élément déclencheur du processus attendu. Elle fonctionne avec deux piles et nécessite une gouttière adaptée aux dents. Il faut ensuite appliquer un gel blanchissant et ce n’est qu’après que la lampe UV est utilisée. Un tel traitement dure 20 minutes environ et il est possible de procéder à un blanchiment de dents à domicile ou chez un professionnel avec une séance qui coute 150 euros.

Les avantages et inconvénients de cette méthode de blanchiment


Cet appareil pour blanchir les dents est innovant car il permet une action beaucoup plus immédiate en assurant un résultat très satisfaisant. Cependant, de nombreuses recherches scientifiques et médicales ont révélé les conséquences néfastes de l’utilisation de cette méthode. En plus de cela, le rayon UV peut nuire à la paroi dentaire et représente des risques pour les yeux et la peau ce qui n'est pas souvent le cas des produits de blanchiment des dents pour maison.